Messi brille, l’Uruguay sombre

12 juin 2016

ARGENTINE / CHILI                                  

Suite à la victoire du Panama 2-1 face à la Bolivie, c’est au tour de l’Argentine d’entrer dans cette compétition avec pour objectif de leur reprendre la tête du groupe D. Privée de Messi à cause d’une petite blessure, c’est avec un Di Maria en grande forme que l’Albiceleste se déplace sur la pelouse de Santa Clara où 69 000 spectateurs sont impatients d’assister au premier gros choc qui pourrait presque ressembler à une finale, Argentine/Chili.

L’Argentine s’imposera 2-1 dans la douleur avec un but de Di Maria à la 51ème minute et un deuxième but d’Ever Banega à la 59ème minute. La réduction du score de Fuenzalida dans le temps additionnel ne changera rien. L’Argentine s’impose, avec beaucoup d’émotions pour l’attaquant parisien qui profite de son but pour rendre hommage à sa grand-mère décédée récemment.

Angel Di Maria qui rend hommage à sa grand mère décédée

USA / COSTA-RICA

Deuxième match pour les Etats-Unis, cette fois face à la belle équipe du Costa-Rica. Le message de l’entraîneur est clair, prendre les 3 points pour espérer une qualification. Contrairement à ce qu’on aurait pu penser, le match est sans suspens et l’équipe hôte s’impose facilement 4-0 face à un adversaire absent. 4 buts de 4 buteurs différents, Dempsey sur penalty à la 9ème minute, Jones à la 37ème sur une passe décisive de Dempsey, Wood à la 42ème minute sur une nouvelle passe décisive de l’attaquant des Sounders et après la mi-temps Zusi mettra un terme au festival offensif.

Les 3 points sont largement mérités, et les USA prennent la tête du groupe A.

COLOMBIE / PARAGUAY

La Colombie confirme face à une équipe du Paraguay un poil en-dessous en s’imposant sur le score de 2 buts à 1. Les buteurs de cette partie sont l’incontournable Carlos Bacca dès la 12ème minute et l’excellent James Rodriguez à la demi-heure de jeu. Le but du Paraguay à la 70ème minute n’y changera rien.

La victoire est colombienne et leur offre 3 points supplémentaires.

BRESIL / HAITI

Certainement vexé par le premier match nul face à l’Equateur, le Brésil n’a pas eu de pitié et a écrasé cette petite nation du football composée quasiment que de joueurs amateurs. La Seleção l’emporte sur le score terrible de 7 buts à 1. Pas grand-chose à retenir de ce match hormis le fait que l’attaquant gauche, Philippe Coutinho a inscrit un triplé et rentre avec le ballon du match.

Trois points facilement acquis mais très importants pour la suite de la compétition, le Brésil passe premier du groupe B.

URUGUAY / VENEZUELA

Suite au match nul de l’Equateur et du Pérou la veille (2-2), c’est au tour de l’Uruguay et du Venezuela de s’affronter cette fois dans le groupe C. Un match déjà décisif pour les phases finales. L’Uruguay cherche à se rassurer après un premier match raté face à la sélection mexicaine.  La défaite est interdite car elle serait déjà synonyme d’élimination ! Les deux équipes jouent en 4-4-2 et côté uruguayen toujours pas de Suarez en vue.  Dès la 36ème minute de jeu Alejandro Guerra (Venezuela) trouve de l’espace pour placer une frappe depuis 40 mètres. Malheureusement pour lui, sa frappe s’écrase sur la transversale. Cela aurait été un but magnifique… La défense n’arrive pas à ressortir la balle ni à trouver les milieux de terrain. 38ème minute, Rondon est au bon endroit et au bon moment pour prendre ce rebond dans la boîte, et frapper dans la cage adverse. Le gardien n’y peut rien le score est de 1-0 pour le Venezuela. La Celeste reste muette offensivement et l’arbitre siffle la fin du match devant un Suarez fou de rage sur le banc. La déception est immense et la surprise énorme à Philadelphie, l’Uruguay l’un des favoris de ce tournoi sera éliminé en cas de victoire du Mexique face à la Jamaïque (NB : Sans surprise, le Mexique s’est imposé 2-0 face à la Jamaïque et élimine l’Uruguay).

cavani

ARGENTINE / PANAMA

Suite à la victoire du Chili 2-1 face à la Bolivie c’est de nouveau au tour de l’Argentine de jouer. Cette fois-ci grande nouvelle, Lionel Messi est apte à jouer ! Il débute sur le banc mais devrait entrer en cours de jeu.  L’adversaire du jour est le Panama, on ne va pas se le cacher, même sans le capitaine Argentin ça ne paraissait pas bien difficile de s’imposer face à cette petite équipe voisine. L’Albiceleste est alignée en 4-2-3-1 avec un trio offensif Di Maria, Higuain, Gaitan plus qu’intéressant. De l’autre côté c’est un 4-1-4-1 mis en place par H. Gomez, le coach panaméen. Otamendi le défenseur central de l’équipe bleue reprend de la tête un coup franc tiré par Di Maria dès la 7ème minute le score est de 1-0 à la mi-temps. 61ème minute, ENORME ovation pour la Pulga qui remplace Fernandez. Il ne faudra pas plus que 29 minutes au quintuple ballon d’or pour inscrire un triplé dont un coup-franc magnifiquement travaillé. S. Aguero aggrave le score de la tête et met fin au festival de buts. Score final : 5-0.

Messi rentre et qualifie son équipe pour les quarts de finale. De quoi faire le plein de confiance pour la suite ! L’Argentine est plus que jamais favorite !

A très vite 🙂

Sources des visuels : www.rds.cawww.europe1.frwww.ouest-france.fr.

Au sujet de l'auteur : Anthony G.

Plus qu'une passion, un mode de vie ! Voilà comment je définirais ce sport devenu vital pour bon nombre d'entre nous, car depuis toujours, nos week-end sont rythmés par des émotions et des moments qui restent à jamais gravés dans nos mémoires...
Débriefs, analyses, pronostics ou infos de dernière minute, comptez sur moi pour tout partager ! :)