En immersion dans la Fan Zone…

20 juin 2016

Véritable petit village à l’intérieur de la ville,  la Fan Zone permet aux amateurs de football de se retrouver dans une ambiance festive, en proposant des espaces de restauration, des animations, des « porteurs de boissons » qui se déplacent avec un sac à dos pour remplir les verres de bières des spectateurs, et – surtout – un grand écran pour regarder les retransmissions des matchs de l’Equipe de France ainsi que ceux qui se déroulent au Stadium, les demi-finales et la finale.

Initialement, je ne voulais absolument pas y aller pour plusieurs raisons : d’abord je ne suis pas une grande amatrice de la foule, ensuite je suis vite frustrée quand je ne peux pas regarder mon sport préféré dans de bonnes conditions et enfin Toulouse étant plutôt une ville de rugby que de football, je me disais que l’ambiance ne méritait pas vraiment le déplacement.

Mais j’ai eu l’occasion de me retrouver dans le métro avec des supporters qui allaient à la Fan Zone le soir de France – Albanie et leur engouement m’a fait me dire « pourquoi pas ? ».

Quelques jours plus tard, me voici donc avec des amis en direction de ce petit village pour le dernier match de groupe et, à ma grande déception, le résultat n’était pas à la hauteur de mes attentes : entre les arbres, les projecteurs, les faux-plats et les spectateurs géants devant nous, nous n’avons pas pu suivre le match dans des conditions idéales même si nous avons essayé plusieurs positions sans vraiment trouver la place idéale…

Maintenant passons au match : sportivement, le bilan est positif puisque la France conserve la première place du Groupe A, qu’il n’y a eu aucun blessé et que la défense était plus en place que lors des derniers matchs mais le spectacle n’était pas non plus captivant.

Sur une pelouse médiocre, les spectateurs ont pu voir autant de tirs cadrés français que de maillots suisses déchirés (4) et un ballon crevé par un impact de crampons, faits qui sont d’ailleurs presque les plus intéressants de ce 3ème match de groupe des Bleus, habillés en blanc – gris pour limiter les risques de confusion avec le maillot Suisse.

Malgré tout, la soirée et l’ambiance étaient très agréables, en grande partie grâce à nos amis les Gallois !

Arrivés en nombre en fin de semaine dernière pour assister au dernier match des Dragons de Gareth Bale et Aaron Ramsey (Russie – Pays de Galles, lundi 20 juin à 21h00), j’avais eu l’occasion d’en croiser quelques-uns ce week end et malgré mon faible niveau en anglais, le langage football nous a permis de discuter dans une ambiance fair play et joyeuse. 🙂

Et au milieu des quelques Marseillaises et autres encouragements entonnés par le public Toulousain réuni devant le grand écran, le légendaire « Please don’t take me home » des supporters britanniques a résonné de nombreuses fois !


Source visuel : twitter.com/Toulouse

Au sujet de l'auteur : Maïlis

Passionnée de ballon rond depuis ma plus tendre enfance, je m'anime dès que le mot "football" est prononcé et j'adore passer des heures à pronostiquer, commenter puis débriefer autour de tous les matchs que j'ai la possibilité de voir...
Et je n'hésite pas à adapter mon planning lorsqu'une rencontre importante est programmée !