Les Turinois proches du miracle !

12 avril 2018

Au bout du bout du suspense, lors d’un match complétement fou aux multiples rebondissements, les joueurs de la Juventus avaient tout mis en œuvre pour faire tomber le double tenant du titre chez lui à Santiago Bernabeu. Malheureusement pour eux, une décision arbitrale dans les dernières secondes du temps additionnel aura tout changé, et détruit leurs derniers espoirs de qualification…

Vaincus chez eux une semaine auparavant sur le score de 0-3 avec une performance hors-norme réalisée par Ronaldo, les Turinois partent à Madrid avec un goût amer et l’envie de se venger. M. Allegri, le coach des Bianconeri, déclare en conférence : « nous venons soigner notre sortie », certainement un terrible euphémisme vis-à-vis de la prestation réalisée par ses joueurs le soir-même…

But MAGIQUE de CR7

1ère mi-temps

Le moins que l’on puisse dire est qu’il ne fallait certainement pas arriver en retard ! Seulement 76 secondes auront suffi à l’attaquant Croate M. Mandzukic, pour venir reprendre un centre de Khedira venu du côté droit, et ajuster son coup de tête puissant au fond des filets de K. Navas ! Le stade madrilène plein à craquer et certainement déjà en train de fêter sa qualification, est refroidi d’entrée de jeu.

Dès lors, une atmosphère tendue et un sentiment de doute vont commencer à planer au-dessus du stade, lorsque suite à cette ouverture du score, les spectateurs constatent qu’aucune réaction collective des Merengues n’est visible…

Les madrilènes décident alors de poser le jeu et de jouer la possession afin de s’organiser et chercher à inscrire un but qui viendrait tuer les espoirs adverses. C’était sans compter sur la pression intense exercée par Matuidi et Khedira venant faire perdre le ballon à des joueurs d’habitude très à l’aise tels que Modric. Le plan mis en place par Zidane ne fonctionne plus, la défense est perdue à cause de la suspension de Ramos, remplacé par l’inexpérimenté Vallejo. La Juventus récupère très haut, joue sans complexe dans le camp adverse et effectue des centres précis à chaque contre-attaque.

Bis repetita, un centre du latéral Lichtsteiner parvient une nouvelle fois à Mandzukic qui prend le dessus sur Varane au second poteau et permet ainsi aux siens de mener de 2 buts à zéro juste avant la mi-temps ! Mandzukic en grande forme pour son retour, effectue un véritable travail de finisseur faisant presque oublier la suspension de Dybala.

Juventus Turin

2ème période

Au retour des vestiaires, la Juventus a tout bon. Dominée techniquement à l’aller, elle a mis une intensité dans ce match à laquelle le Real n’a pas pu répondre. Zidane perçoit bien que le danger est réel et décide de faire rentrer Asensio et Lucas Vazquez pour apporter plus de vitesse et de percussion à une défense bien organisée et très solidaire. Néanmoins, ces changements n’apportent absolument aucun changement de rythme et la Juventus continue d’accélérer et est récompensée à l’heure de jeu !

En effet, auteur d’un match de grande classe, Matuidi poursuit son effort jusque dans la surface de réparation adverse et en profite pour pousser le ballon au fond des filets suite à une erreur de main du gardien. Le score est de 3 buts à zéro, une remontada absolument impensable est de nouveau effectuée ! Il ne reste plus qu’une demi-heure et tout est encore possible, l’atmosphère est devenue irrespirable aux abords du terrain…

Conscients de l’élimination qui les attend, le Real réagit et frappe la barre à 10 min de la fin par l’intermédiaire de Varane sur un centre d’Isco.

Fin de match exceptionnelle

Alors que tout le monde se prépare pour faire face aux 30 min de jeu supplémentaires, le Réal mène une dernière attaque au bout du temps additionnel. Isco allonge un long ballon en direction de Ronaldo qui parvient à remiser de la tête pour Lucas Vazquez seul face aux cages, ce dernier n’a même pas le temps de contrôler que Benatia surgit dans son dos et commet une énorme faute.

L’arbitre accorde un pénalty aux Madrilènes à la 93ème minute de jeu. Buffon est fou de rage et vient s’en prendre de manière violente auprès de l’arbitre qui sort immédiatement le rouge synonyme d’expulsion. Jamais en 117 matchs de LDC, le gardien italien n’avait été exclu, il laisse place à Szczesny.

Expulsion du gardien Buffon

4 longues minutes d’attente avant que Ronaldo ne puisse poser son ballon et s’apprêter à tirer ce qui représente la dernière chance de qualification pour lui et ses coéquipiers… Plein de sang-froid, le Portugais ne tremble pas et propulse sa balle toute en puissance au fond de la lucarne droite. Le stade est en feu, fin du rêve pour les Italiens qui sortent terriblement frustrés…

A noter également la qualification par la petite porte des Bavarois qui ont su se défaire des Sévillans (1-2 ; 0-0). Les 4 clubs qualifiés sont donc : Real Madrid, Bayern Munich, Liverpool et Rome. Voilà maintenant 10 ans que le dernier carré n’avait pas été représenté par 4 pays différents, tirage au sort vendredi 13 Avril.

Crédits images : www.lequipe.fr // www.lesoir.be // www.leparisien.fr // www.proviralmedia.com

Au sujet de l'auteur : Anthony G.

Plus qu'une passion, un mode de vie ! Voilà comment je définirais ce sport devenu vital pour bon nombre d'entre nous, car depuis toujours, nos week-end sont rythmés par des émotions et des moments qui restent à jamais gravés dans nos mémoires...
Débriefs, analyses, pronostics ou infos de dernière minute, comptez sur moi pour tout partager ! :)

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *