Loi n°11 : le hors-jeu

3 juin 2016

Un joueur est considéré comme étant en position de hors-jeu s’il est plus près de la ligne de but adverse que le ballon et l’avant-dernier adversaire (gardien compris).

Cette position ne doit être sifflée (et donc sanctionnée par un coup-franc indirect en faveur de l’équipe adverse) que si le joueur intervient dans l’action en cours :

  • en récupérant le ballon,
  • en empêchant un de ses adversaires de jouer,
  • ou lorsque cette position lui permet avant la fin de l’action de prendre un avantage sur son concurrent (par exemple si le ballon a rebondi sur le poteau de la cage et qu’il le récupère).

Finalement à la lecture de cette loi, on se dit que ça n’est pas si compliqué à juger mais toute la subtilité vient du fait que la position de hors-jeu doit être jugée au départ de l’action, c’est à dire que si un joueur A fait une passe à un joueur B, la position de B doit être évaluée au moment où le ballon part des pieds de A et non pas quand il arrive dans ceux de B…

Les positions de hors-jeu éventuelles ne sont jamais sanctionnées lors d’une remise en jeu après que le ballon soit sorti du terrain ni lors d’un corner ou d’un penalty.

Au sujet de l'auteur : Maïlis

Passionnée de ballon rond depuis ma plus tendre enfance, je m'anime dès que le mot "football" est prononcé et j'adore passer des heures à pronostiquer, commenter puis débriefer autour de tous les matchs que j'ai la possibilité de voir...
Et je n'hésite pas à adapter mon planning lorsqu'une rencontre importante est programmée !